Le 12 janvier 2019, à Bordeaux, après une charge de la police, le manifestant « gilet jaune » Olivier Beziade est gravement blessé à la tête. Plongé dans le coma artificiel par les pompiers, puis immobilisé par 90 jours d’ITT, il souffre toujours d’hémiplégie.

Grâce à l’analyse de centaines d’images, la modélisation 3D des lieux et une quinzaine d’interviews, l’enquête vidéo du Monde révèle comment ce manifestant a été la cible d’un tir de LBD 40 dans la tête alors qu’il ne présentait pas de menace, mais aussi d’un jet de grenade de désencerclement non autorisé. Des images qui illustrent comment les forces de l’ordre ont fait usage d’armes dangereuses sans respecter les principes de nécessité et de proportionnalité, ni les règles en matière d’assistance et de premiers secours.

Le policier soupçonné d’avoir effectué ce tir de LBD 40 a été mis en examen, selon une information obtenue par « Le Monde » mercredi 8 janvier 2020.

Crédits

Images : R. Roussel, S. Roy, F. Enero
Motion design additionnel : M. Bretonnier, L. Kessler, O. Escher
Remerciements : S. Lehmann, A. Lopez, C. Mayer, U. Amez, N. Chapuis, S. Triki, A. Dayhot, E. Costard, Françoise, Quentin et Lucie, Karim, William